Déprimés par un nouvel abaissement des prévisions de demande de l’Opep et la flambée des cas de Covid-19 en Chine, les cours du pétrole ont en effet encore reculé.

Le baril de Brent   de la mer du Nord pour livraison en janvier a glissé de 2,96%, pour clôturer à 93,14 dollars.

Quant au  WTI ou Texas light sweetil a lui perdu 3,47%, à 85,87 dollars.

L’accès de faiblesse du jour est principalement attribuable à une réduction des prévisions de demande par l’OPEP et à la nervosité quant au maintien d’une posture offensive par la banque centrale américaine (Fed)“, a commenté, dans une note, Edward Moya, analyste d’Oanda.

Article précédentMCB: Des profits de Rs 2,8 milliards pour le premier trimestre de l’année financière 2022/2023
Article suivantRassemblement du PTr : « Nous avons le soutien des autres partis de l’opposition, la population ne veut plus de ce régime»affirme Arvin Boolell