Bruneau et Ryan Laurette
Bruneau et Ryan Laurette

La police ayant objecté une nouvelle fois à leur remise en liberté sous caution, Bruneau Laurette et son fils Ryan Luca ont été reconduits en détention en attendant leurprochainecomparution. Celle de Bruneau Laurette est prévue ce vendredi 18 novembre tandis que son fils en cour de Moka le lundi 21 novembre.

Ce jour-là, Bruneau Laurette devra aussi retourner en cour lundi prochain. Pour rappel, l’activiste est détenu à Alcatraz et son fils au Moka Detention Centre. Les deux ont été arrêtésaprès la saisie de 40 kilos de haschisch, estimés à Rs 236 millions, ainsi que deux armes à feu à leur domicile le 4 novembre dernier à la suite d’une perquisition.

C’est vers 9 heures que l’activiste et son fils sont arrivés au tribunal de Moka cematin. Durantles échanges entre Me Shakeel Mohamed et la police, la tension est montée d’un cran. Cela, après que l’inspecteur Ramjeetun aindiqué qu’il ne pourra présenter la vidéo de la perquisition effectuée chez Bruneau Laurette.

Shakeel Mohamed avait demandé, la semaine dernière, que l’enregistrement de la perquisition du 4 novembre soit présentédès que possible au tribunal. Ce matin, l’avocat de Bruneau Laurette a demandépourquoi la défense n’a toujours pas eu accès à la vidéo. L’inspecteur Ramjeetun a déclaré que le surintendant Hemandass Ghooran’est pas au pays et que la vidéo est en sa possession.

L’avocat a alors ironisé en demandant si le surintendant Ghooraavait quitté le pays avec la vidéo. L’inspecteur Ramjeetun a répliqué que c’est le SP Ghoora et non lui qui avait pris cet engagement.

Me Shakeel Mohamed avait aussi demandé un examen de la drogue saisie à Pointe aux Canonniers en mai 2021 afin de faire une comparaison avec celle retrouvée chez Bruneau Laurette. Cela n’a pas encore été fait, a dit le policier.

L’avocat a alors rappelé que toute cargaison de drogue appelée à être utilisée dans des procès est gardée dans la salle des preuves. Il a ainsi demandé les noms des officiers de l’ADSU qui ont accès à cette salle. L’inspecteur Ramjeetun a répondu que seul le patron de la brigade antidrogue y a accès.

Shakeel Mohamed a aussi fait ressortir que la voiture de Bruneau Laurette a été examinée par le Forensic Science Laboratory à deux reprisessans la présence des hommes de loi de l’activiste. Il a demandé un nouvel examen mais cette fois-ci en sa présence. Il souhaite aussi que la BMW soit gardée dans un lieu sécurisé doté de caméras de vidéosurveillance.

L’inspecteur Ramjeetun a aussi déclaré que les enquêteurs n’ont pas encore reçu le rapport d’examen des deux armes à feu récupérées chez l’activiste.

Shakeel Mohamed a insisté pour que l’enquête, concernant le trafic de drogue, démarre une bonne fois. Il a demandé que l’inspecteur Shiva Coothen, du Police Press Office, cesse de fournir des informations à la presse alors que l’enquête concernant la drogue saisie n’a pas encore démarré. Sur ce plan, il a demandé une enquête sur les informations fournies par l’inspecteur Coothen à la presse.

L’inspecteur Ramjeetun a indiqué qu’il demandera l’avis du State Law Officeà ce sujet.

Concernant Ryan LucaLaurette, son avocat, Me Sanjeev Teeluckdhary, a présenté deux motions. La première concerne le renvoi des débats sur la demande de remise en liberté sous caution. Ils auront lieu lundi prochain.

L’autre motion concerne la radiation des charges provisoires contre son client. Celle-ci sera débattue le 13 décembre.

 

Article précédentImages choquantes : une chienne pleine pendue par un homme à Bambous
Article suivantComparution de Bruneau et Ryan Luca Laurette : partisans et amis de l’activiste présents en nombre aux abords du tribunal de Moka