Un sentiment mêlant incompréhension, tristesse et doute anime la population, affirme le dirigeant d’En Avant Moris dans une vidéo postée sur sa page Facebook. Il dit s’interroger sur ce qui se passe dans le pays.

Article précédentAssemblée générale des Chagossiens : « Nous allons exiger de participer aux négociations entre les gouvernements mauricien et britannique », affirme Olivier Bancoult
Article suivantTrafic allégué de drogue : ‘mo croire dans Bruneau Laurette so linosans, c’est ene prisonier politik de nou pays’, martèle Ivor Tan Yan