Selon le document de l’appel d’offres, publié sur son site, la State Trading Corporation cherche un fournisseur pour l’approvisionner en produits pétroliers pour la période s’étalant du 1er février 2023 au 31 juillet 2023. Donc six mois ! La date limite est le 29 novembre prochain. Les offres seront ouvertes à partir du 1er décembre 2022.

Contacté, Rajiv Servansingh, directeur de la STC explique qu’il avait lancé un appel d’offres international en septembre dernier. Mais après analyse des offres reçues, il a été noté que les prix premium proposés étaient nettement supérieurs à ceux de l’année dernière.

Ainsi, ajoute-t-il, après consultation avec le gouvernement, ils ont décidé de lancer un nouvel appel d’offres en espérant obtenir un meilleur prix.

Pour  sa part, Jayen Chellum, secrétaire de l’ACIM, dit qu’il aurait souhaité que les appels soient rendus publics, pour plus de transparence. Il ajoute que la décision de la STC, de lancer un appel d’ordre sur 6 mois comprend beaucoup de risques.

Article précédentRencontre entre les représentants des différents wards le 19 novembre prochain dans le cadre des municipales : « la démocratie régionale a été anéantie par l’actuel régime », regrette Rajesh Bhagwan
Article suivant11e anniversaire de la Global Rainbow Foundation : ‘‘Toutes les années que Dieu me donne à partir de maintenant seront pour être son instrument pour servir ceux en difficultés,’’ dit Armoogum Parsuramen