L’homme de loi était aux Casernes centrales hier pour assister à l’interrogatoire de Bruneau Laurette.

Après cet exercice il s’est entretenu avec la presse. Il déplore le fait qu’il y ait toute sorte d’informations pas nécessairement vraies, qui circulent.

Pour lui, c’est le devoir du Police Press Office de communiquer comme il se doit dans cette affaire.

Article précédentAprès sa plainte suite à des publications de Sun TV News et Sun Power sur Facebook : « Nous n’avons pas peur mais la campagne d’intimidation doit cesser », affirme le journaliste Al-Khizr Ramdin
Article suivantCovid-19: ‘La Quarantine Act va perdurer jusqu’à nouvel ordre’ annonce Kailesh Jagutpal