Jonathan Augustin avait été arrêté le 29 octobre dernier par la Special Striking Team de l’ASP Ashik Jagai pour l’importation d’environ 22 millions de papiers à rouler interdite dans le pays.

C’est ce qu’a soutenu le businessman lors de son interrogatoire aux Casernes centrales le mardi 8 novembre 2022.

Rappelons que Jonathan Augustin avait été arrêté le 29 octobre dernier par la SpecialStriking Team de l’ASP AshikJagai pour l’importation d’environ 22 millions de papiers à rouler interdite dans le pays. La valeur des marchandises est estimée à plus de Rs 430 millions.

Il a comparu devant la justice le 1er novembre dernier et a été libéré contre une caution de Rs 125 000 et une reconnaissance de dette d’un million de roupies.

Lors de son audition mardi par les enquêteurs de la Central CID, le directeur de Zippy Mouse Ltd, a indiqué que la grosse cargaison de ‘ti papier’, provient d’Afrique du Sud et était stockée à l’entrepôt de PATS, à Plaine-Magnien. Jonathan Augustin a aussi affirmé que son permis proviendrait du ministère du Commerce.

Pour rappel, la Private Notice Question du jeudi 3 novembre, adressée au ministre du Commerce, SoodeshCallichurn, était axée sur cette affaire. Le ministre Callichurn avait répondu au leader de l’opposition que son ministère avait bien donné son accord pour l’importation de ce produit par Zippy Mouse Ltd, car elle avait été achetée à un moment où le papier à rouler n’était pas interdit à Maurice. Le ministre devait aussi ajouter que l’importateur avait dit que c’était pour le stockage personnel. Ce qui avait provoqué un brouhaha dans l’hémicycle.

 

Article précédentSuite aux propos de Bissoon Mungroo dans une interview : le journaliste Axcel Chenney convoqué aux Casernes centrales ce matin
Article suivantPour soulager la crise des devises à Maurice : l’analyste financier sud-africain Ronak Gopaldas préconise un nouvel élan touristique à court terme et des changements structurels à long terme