Les cours des produits pétroliers sont   lestés par des données sur les stocks américains de brut qui montrent une accumulation, conjuguées aux attentes déçues d’assouplissement des restrictions liées au Covid en Chine.

Le baril de Brent   de la mer du Nord pour livraison en janvier 2023 s’est replié de 2,84% à 92,65 dollars.

Le baril de WTI ou Texas Light Sweet américain pour livraison en décembre a perdu 3,46% à 85,83 dollars.

Article précédentApprovisionnement en médicament : les pharmaciens de l’océan Indien se soutiennent
Article suivantCrise des devises : Le gouverneur de la Banque de Maurice rencontre les dirigeants des diverses banques ce jeudi