La famille Nursing, à Triolet, vit dans la tourmente. Le père, la mère et le fils ne peuvent plus vivre dans leur maison. Cela, en raison de vifs accrochages depuis plusieurs mois avec leurs voisins. Les choses ont dégénéré, selon Preetam Nursing, le 7 octobre dernier. En moins de 24 heures, il dit avoir été victime de deux agressions. Il pourrait perdre l’usage de son pied gauche, selon ses médecins.

Depuis l’agression, Preetam Nursing craint pour sa sécurité ainsi que celle de sa famille. D’ailleurs, il n’habite plus Triolet.

*Tout a commencé en juin, dit Preetam Nursing.

Article précédentScénario sans fin : le cardinal Ricard avoue des abus sexuels sur une fillette de 14 ans, l’Église française de nouveau sous le choc
Article suivantRecord de cinq indo-Américains élus à la Chambre des États-Unis, plusieurs autres gagnent des législatures d’État