L’interrogatoire d’Axcel Chenney a pris fin peu avant midi, ce  jeudi. A sa sortie des Casernes centrales, le journaliste a indiqué qu’il ne pouvait remettre aux policiers l’enregistrement de son entretien avec Bissoon Mungroo, par principe, soit l’accord de non-diffusion.

Rappelons que Bissoon Mungroo, avait affirmé lors de cet entretien que «Pravind Jugnauth sait qui a fait ça !» en réponse à Axcel Chenney qui avait déclaré lui à son  tour : «Mais Pravind Jugnauth n’a pas l’air de vouloir savoir qui a tué Kistnen».

Mais convoqué par la police le 18 octobre dernier pour s’expliquer, Bissoon Mungroo a expliqué que ces propos ont été mis hors contexte et mal rapportés. Il devait  déclaré qu’il ne savait  rien sur la mort de l’ex chef agent du MSM, Soopramanien Kistnen. Après ses explications, il avait été autorisé à rentrer chez lui.

De son côté, Axcel Chenney a lui été convoqué pour diffamation criminelle. Il a précisé que c’est le CCID qui a demandé à la MCIT d’initier une enquête.

Article précédentArrestation de Bruneau Laurette : « Il semblerait que les informations qui sont circulées à la presse visent à ternir son image », déplore Dominique Raya
Article suivantDans une mise en demeure : Dominique Raya réclame Rs 20 millions à l’ASP Ashik Jagai et l’inspectrice Narainen