Le secrétaire général de l’ACIM a hier, dans l’émission Zoom Extra sur Topfm, parlé une surtaxation du prix des carburants à Maurice. Pour lui, on peut évoquer de ciblage concernant les prix des carburants, car le coût de ce produit affecte tous les mauriciens d’une façon ou d’une autre. Jayen Chellum est d’avis qu’il faut taxer le citoyen raisonnablement le permettant aussi de respirer financièrement.

NishalJoyram, un citoyen qui envisage une grève de la faim pour dénoncer les prix des carburants avance de son côté que les différents subsides que subventionne le gouvernement auraient pu être versés à la population.

Depuis lundi aux Seychelles, le prix de l’essence à la pompe est à Rs 20.93 soit une baisse de Rs3,83 par litre.

Article précédentIncidents survenus lors de la journée du Barbé Cup : le MTC inflige trois journées de suspension à Taslima Valayden
Article suivantBébé tombé malade au shelter l’Oiseau du Paradis : « Inacceptable que la mère de l’enfant a été arrêtée en raison de l’incompétence de la ministre Koonjoo-Shah », affirme Joana Bérenger