Battus en février aux dernières élections régionales dans la région 5 à Rodrigues, les deux candidats de l’Organisation du Peuple de Rodrigues, soit Jean Noel Samoisy et Jean Richard Payendee, contestaient l’élection de Johnson Roussety. Vendredi dernier, les juges Denis Mootoo et Gaitree Jagussur-Manna, siégeant en Cour suprême ont donné gain de cause à l’actuel chef Commissaire en indiquant que ce dernier avait tous les droits de se porter candidat même s’il n’était pas physiquement présent dans l’île avant les élections.

Face à la presse, Jean Noel Samoisy dit accepter la décision de la cour et que cette pétition électorale était basée sur une question de principe et non contre la personne de Johnson Roussety. Ce verdict, dit-il, n’est au contraire pas une défaite pour l’OPR, mais a rendu le parti  encore plus fort.

Article précédentBébé abandonné et placé à l’abri l’Oiseau du Paradis : Pas de remise en liberté conditionnelle pour la mère
Article suivantBreach of ICTA : ‘des policiers ont porté plainte, car ils se disent terrifiés par des expressions de Bruneau Laurette’, avance Me. Neelkanth Dulloo