Taslima Valayden est accusée d’avoir hué le principal actionnaire de People’s Turf PLC Ltd, Jean Michel Lee Shim, dans le paddock du Mauritius Turf Club. Cet incident s’est déroulé le 6 août dernier.

Suite à cet incident, un comité disciplinaire a été institué. Il était présidé par Jeenarain Soobagrah, assisté de Me Cader Mallan Hasham et Indur Bussunt, L’instance a dit avoir pris en considération les excuses de Taslima Valayden mais a estimé qu’une sanction était nécessaire. D’où sa décision de recommander une suspension de 3 journées de courses organisées par la MTCSL. La sanction prendra effet à partir du 12 novembre 2022.

Hier, le conseil d’administration du MTC s’est réuni et a avalisé la recommandation du comité disciplinaire.

Dans le communiqué, le MTC précise que Talisma Valayden a accepté les faits qui lui étaient reprochés et a exprimé ses regrets d’avoir mis le club dans l’embarras. L’épouse de Me Rama Valayden a aussi révélé qu’elle n’était pas en bons termes avec Jean Michel Lee Shim.

Lors de sa comparution devant ce comité disciplinaire, Taslima Valayden était assistée de Mes Sanjeev Teeluckdharry et Anoop Goodary.

Article précédentMarché des changes : nouvelle intervention de la Banque de Maurice qui vend 100 millions de dollars US
Article suivantTaxes sur les prix des carburants: Jayen Chellum se dit contre le ciblage