Cela fait suite à un appel anonyme reçu par Alain Malherbe dimanche après-midi. La voix, à l’autre bout du fil, a dit à l’expert en affaires maritimes que lui, Ivann Bibi et Percy Yip Tong seraient les prochains à être inquiétés par la police. Car leurs noms figurent sur une supposée hit list de la police. Les trois activistes ont donc consigné une « precautionarymeasure » hier au poste de police de Moka.

Article précédentPolitique : ‘L’Entente de l’Espoir ne pourra participer au rassemblement de St Pierre, car elle avait déjà décidé de tenir un congrès à Goodlands le même jour’ précise Xavier-Luc Duval…
Article suivantLeurs noms sur une éventuelle hit list : Percy Yip Tong, Alain Malherbe et Ivann Bibi ont consigné une « precautionary measure » hier au poste de police de Moka