La circulation d’une hit list alléguée a eu comme conséquence d’installer une frayeur parmi notamment les opposants du régime en place. Si l’inspecteur Coothen affirme que cette liste n’existe pas, l’appréhension est quand même de mise, surtout après les arrestations de Bruneau Laurette et d’AkilBissessur.

Sur cette liste alléguée qui a circulé en août et publiée notamment par Bruneau Laurette, figurerait aussi le nom de Shakeel Mohamed.

Il affirme que vu la tournure des évènements, cette liste paraît réelle et qu’il a de ce fait des craintes.

Me. Shakeel Mohamed concède que cela l’a fait réfléchir s’il devait continuer à représenter Bruneau Laurette par peur de représailles et d’une descente policière chez lui. Mais il avance que ce n’est pas pour avoir ce type de réflexion qu’il a choisi le métier d’avocat.

Article précédentSaisie de 58 kilos de cannabis à Rivière-Noire : Nouvelle comparution des 7 suspects ce mardi
Article suivantLa retraite anticipée lui a été imposée : l’ASP Roshan Kokil réclame une révision judiciaire de la décision de la Disciplined Forces Service Commission