Bruneau Laurette avait fait part quelques mois de cela, à travers un document qu’il avait circulé sur sa page Facebook, de l’existence d’une éventuelle hit list des opposants du pouvoir. Sur la liste, figuraient les noms de 10 personnes, dont Bruneau Laurette et Akil Bissessur.

Si l’inspecteur Shiva Coothen dément qu’il y ait une telle liste, les craintes demeurent. Selon Neelkanth Dulloo son nom y figure.

Il dit vivre avec de la frayeur dorénavant, raison pour laquelle il affirme n’avoir pas répondu favorablement pour être présent en studio pour l’émission Tempo la So hier.

Il affirme qu’il s’est fait tout petit depuis le 28 août dernier. Il parle d’une frayeur extraordinaire, soutient que Maurice n’est plus une démocratie et avance qu’il ne sort de sa maison dorénavant que pour partir au bureau ou à la cour.

Article précédentCalvaire d’un homme de 74 ans : Kidnappé, séquestré et dépouillé de Rs 72 000
Article suivantArrestation de Bruneau Laurette : ‘je suis en train de mener une enquête parallèle et je reçois beaucoup d’informations’, prévient Rama Valayden