Une loi qui a fait son temps, indique le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal qui croit fermement qu’il était temps de revoir la Dangerous Drug Act.

Après la deuxième lecture du projet de loi The Dangerous Drugs (Amendment Bill), le jeudi 3 novembre, Kailesh Jugatpal, est revenu sur ce projet de loi, samedi, lors de la conférence de presse du MSM.

Il précise l’importance de ces modifications  apportées à  la Dangerous Drugs Act, qui offrira une deuxième chance aux toxicomanes en leur permettant de bénéficier d’un traitement et d’une prise en charge.

Avec ces amendements, un Drug Users Administrative Panel (DUAP) sera mis sur pied pour les victimes de la drogue. Un panel qui sera constitué d’un ancien juge ou d’un avocat qui compte plus de 15 ans de service, de médecins et de travailleurs sociaux.

Le ministre KaileshJagutpal, précise en outre que les peines pour les trafiquants de drogue seront plus lourdes.

Article précédentArrestation de Bruneau Laurette : ” C’est louche qu’il soit arrêté après la manifestation à la Place d’Armes” disent les auditeurs
Article suivantUsage religieux du cannabis : ” Inacceptable de pointer du doigt la communauté hindoue” répond la Mauritius Sanatan Dharma Temple Federation