Un groupe de femmes musulmanes a mis le feu à des hijabs devant la mairie de Kozhikode, au Kerala indien. L’organisation de défense des droits des femmes a en effet brûlé le hijab tout en lançant des slogans de solidarité avec les manifestants iraniens contre le hijab.
Yuktivadi Sangam est une organisation nationale et de tels manifestations sont organisés chaque année sur le thème de la libre pensée.
Des personnes de diverses religions, y compris des femmes musulmanes qui font partie de l’organisation, ont participé à l’événement. L’incendie du hijab, inspiré d’incidents similaires en Iran, a eu lieu hier, dimanche à Kozhikode, dans le Kerala.

Article précédentArrestation d’Atma Shanto : « Pourquoi trois ans après ? » s’interroge le syndicaliste Narendranath Gopee
Article suivantÀ l’aéroport et au courrier service : du haschich et de la drogue synthétiques, valant au total Rs 25 millions, saisis en un seul jour par la MRA