La police ayant objecté à leur remise en liberté samedi, l’activiste social et son fils ont passé le week-end en détention. C’est ce lundi qu’ils vont comparaître en cour de Moka. Pour rappel, trois charges provisoires ont été retenues contre eux, soit trafic de drogue, possession d’armes et blanchiment d’argent.

En cour samedi, Bruneau Laurette a dit qu’il avait déjà l’information depuis 48 heures que la police allait faire une descente chez lui. Il a nié que la drogue et les armes retrouvées à son domicile à Petit Verger sont à lui. Il a participé à une reconstitution des faits après sa comparution en cour samedi.

Pour rappel, la SpecialStriking Team de l’ASP Jagai a arrêté Bruneau Laurette vendredi dernier ainsi que son fils, Ryan Lucas Laurette. Cela après une opération à son domicile. Selon la police, 46 kilos de haschich au coût de plus de Rs 230 millions, de la drogue synthétique ainsi que de l’argent ont été saisis chez l’activiste social.

Le même jour, une perquisition a eu lieu au domicile de sa compagne, Dominique Raya à Calodyne. Rien de compromettant n’a été retrouvé.

 

Article précédentLes grands titres de Top Fm de ce lundi 7 novembre 2022
Article suivantDossier Chagos : La plateforme Chagossian Voices dit ne pas reconnaitre la souveraineté de Maurice sur l’archipel