Il conserve son poste de chef commissaire. Johnson Roussety dit se réjouir du verdict du tribunal rendu, hier, dans la pétition électorale des deux candidats battus de l’OPR dans la région 5, soit Richard Payendee et Jean-Noel Samoisy. Ces derniers contestaient l’élection de Johnson Roussety estimant que la candidature de ce dernier aurait dû être rejetée en raison du fait qu’il n’était pas à Rodrigues durant les six mois précédant le Nomination Day.

Mais les juges Gaitree Manna et Denis Mootoo ont indiqué que, dans des circonstances exceptionnelles, l’on pouvait être hors du territoire mais être toujours considéré comme étant résident.

Face à la presse hier, Johnson Roussety reproche aux deux candidats battus de l’OPR d’avoir embarrassé son élection avec cette pétition.

Article précédentSur Top Fm: L’avocat Olivier Barbe préconise une refonte du système de charge provisoire
Article suivantPrévision de la Banque de Maurice : « Nous nous dirigeons vers une autre crise économique, » estime le Dr Navin Ramgoolam