Alors que le Dangerous Drugs Amendment Bill est débattu à l’Assemblée nationale, certains travailleurs sociaux, à l’instant du directeur du Centre d’accueil de Terre Rouge, estiment que les autorités auraient dû mettre sur pied une table ronde avec les travailleurs sociaux. Le travailleur social se dit cependant inquiet du revers de la médaille.

Certes, les avis divergent en ce qui concerne les modifications des lois relatives aux drogues.  Pour Imran Dhannoo, président du Centre Idrice Goomany, il est plus important de se pencher sur le côté positif de cette décision. Il affirme d’ailleurs accueillir favorablement de tels amendements.

Article précédentArrestation de Bruneau Laurette : « La population ine choqué, perplexe et désorienté par ce qui pé passé », affirme Roshi Bhadain
Article suivantBruneau Laurette et son fils Ryan reconduits en cellule policière après leur comparution devant la Bail & Remand Court ce Samedi : « la drogue découverte dans ma voiture a été plantée, s’est défendu l’activiste social « ; Me Shakeel Mohamed évoque une ‘machination ’ à l’encontre de son client