La situation n’est guère reluisante au niveau de l’eau. Si en 2021, le taux de remplissage était de 91,2% pour les sept principaux réservoirs à cette époque, cette année, le taux a drastiquement chuté, affichant 66,5% à la fin du mois d’octobre. Cela se ressent déjà parmi les consommateurs. D’ailleurs, ils sont nombreux ceux qui se plaignent des coupures d’eau à travers l’île. Dans certaines régions, ils affirment que le robinet est à sec depuis une semaine.

Cependant, au niveau des autorités, on se veut rassurant. Sunil Gopal responsable de communication à la CWA soutient que la décision d’appliquer des mesures sévères n’a pas encore été prise.

Article précédentDon de sang à Vacoas : “Objectif fixé à au moins 150 pintes de sang le dimanche 6 novembre », dit Neeyam Bullywon
Article suivantSur Top Fm: L’avocat Olivier Barbe préconise une refonte du système de charge provisoire