En conférence de presse ce samedi matin, le leader du Reform Party a commenté l’arrestation de Bruneau Laurette.

Roshi Badhain a d’abord dit vouloir attendre la version du leader de Linion Sitwayin Morisien avant de prendre position.

Toutefois, il est revenu sur certains faits. D’abord, a-t-il déclaré, il y a eu la perquisition chez la belle-mère de Me Sanjiv Teeluckdharry, suivie de la marche de protestation de Bruneau Laurette. Et hier, l’activiste a été arrêté par la police après la saisie de 46 kilos de haschisch d’une valeur marchande de Rs 230 millions à Petit-Verger, St-Pierre, ainsi que 700 grammes d’une substance suspectée d’être du cannabinoïde d’une valeur marchande de Rs 3, 5 millions.

Pour lui, c’est une situation dangereuse. Les conséquences sont énormes pour le pays. Nul ne se sent en sécurité, a précisé Roshi Badhain.

Roshi Bhadain a soutenu qu’il rencontrera le leader de l’Opposition, Xavier-Luc Duval, la semaine prochaine. Pour lui, l’idéal, c’est que tous les membres de l’Opposition démissionnent afin de forcer le gouvernement à donner des élections générales anticipées.

Article précédentArrestation de Bruneau Laurette : ‘Rama Valayden pa kapav laisse nu ale dan comba tousel, li ena ene devoir moral’, lance Me. Sanjeev Teeluckdharry
Article suivantDangerous Drugs Amendment Bill : « Le revers de la médaille m’effraie », déclare le travailleur social José Ah-Choon, qui sollicite une table ronde