Les juges Denis Mootoo et Gaitree Jagussur-Manna, siégeant en cour suprême ont , ce vendredi, rendu leur verdict dans la pétition électorale contestant l’élection de Johnson Roussety, en tant que Chef commissaire de Rodrigues. Dans leur jugement, ils ont donné gain de cause à Johnson Roussety en indiquant que ce dernier avait tous les droits de se porter candidat même s’il n’était pas physiquement présent dans l’île avant les élections.

Les juges ont statué que Johnson Roussety était considéré comme résidant lui permettant ainsi de garder sa poste de Chef Commissaire. Ce qui fait qu’il n’y aura pas d’élection de remplacement dans la région 5 soit Port-Mathurin.

Jacques Panglose, l’homme de loi de Johnson Roussety est au micro de Marc Pierre…..

Article précédentDe la drogue retrouvée dans le coffre de sa voiture : Bruneau Laurette et son fils vont passer la nuit en détention policière
Article suivantRacisme : un député français exclu 15 jours de l’Assemblée et privé de ses indemnités pour propos raciste