Le président du conseil de district de Grand-Port se réjouit de la décision de la cour de l’innocenter. Il était poursuivi sous une charge provisoire de “conspiracy to damage public infrastructure”  pour une affaire d’acte de vandalisme qui avait causé l’annulation de l’inauguration d’un terrain de football à Quatre-Sœurs le 13 octobre 2021.

Pour Rajeev Jangi, c’était une vengeance politique plus qu’autre chose. Il affirme qu’il n’a rien à voir avec ce qui s’était passé avec le terrain de foot.

Article précédentIn the first 24 hours, Shah Rukh Khan starrer Pathaan’s Hindi teaser has managed to get over a million likes on YouTube
Article suivantMarche pour la sécurité routière : « Ena trop beaucou mort actuellement sur nos routes…nu in passe message avec le public kibzin faire et ki bane précautions bizin prend», explique Iqbal Aubdool