Le leader du MMM prenait la parole hier au Parlement dans le cadre des débats du Dangerous Drugs Amendement Bill. Pour lui, le texte de la va dans la bonne direction, mais il y a néanmoins des dangers dit-il. Ainsi s’attardant sur le pouvoir octroyé à la police quand il s’agit de délit de drogue pour usage personnelle, Paul Bérenger se demande si les officiers de police de Maurice sont assez équipés.

Selon Paul Bérenger, il y a un réel danger de la corruption et de la politisation sur ce point précis.

Paul Bérenger est d’avis qu’il était grand temps de venir en aide aux toxicomanes en les réhabilitant au lieu de les envoyer en prison.

Et tout comme Arvin Boolell, Paul Bérenger a insisté que ce texte de loi soit être accompagné avec des amendements à la Certificate of Character Act.

Article précédentGrand festival de régate à Trou d’eau Douce, ce dimanche 06 novembre: « le but est de permettre à un maximum de personnes de découvrir ce village » ,indique Jonathan Dardenne
Article suivantLes cours du pétrole continuent leur baisse au niveau mondial