La douleur ronge toujours les proches de  Sahill Persand. Ce dernier âgé de 21 ans a été pris au piège dans l’incendie de sa voiture le 19 janvier à Morcellement Peerun, à Terre-Rouge. Il a hélas rendu l’âme quelques jours plus tard à l’hôpital. Reshma, sa mère, n’est pas du même avis que la thèse de la police sur ce qui s’est passé.

Hier dans l’émission de Cozé Do Mo Pep sur TopFm, cette mère de famille a soulevé plusieurs faits troublants qui lui font penser que son fils aurait été peut-être victime d’un acte malveillant. De plus, elle déplore la manière dont la police a géré cette affaire.

Reshma raconte que quelques jours avant le drame, elle a surpris une conversation entre son fils et un autre individu au téléphone. Selon elle, son fils Sahill aurait reçu des menaces. Elle affirme avoir mentionné cela à la police, mais là encore on lui aurait fait comprendre qu’il manquait toujours de preuves.

Reshma espère que justice sera rendue à son fils en trouvant le ou les coupable(s).

 

Article précédent« Nu pas pé vine la guerre pu légalise ou dépénalise gandia dans pays, nous demandons juste sa légalisation lors des rituels », plaide Wendy Ambroise
Article suivantCommémoration de la déportation, voire du déracinement des Chagossiens de leurs îles natales en ce 03 novembre: « C’est un épisode très noir qu’on n’oubliera jamais ; Hommage à tous dimoune kine zette zot lecorps dans dilo , et ceux kine mort ek la chagrin», rappelle Olivier Bancoult.