Ils devaient entamer leur deuxième jour de grève de la faim devant l’Hôtel du Gouvernement,mais les membres des associations Zenfan Zion et Kolektif Lavwa Rasta ont été arrêtés tôt ce matin.

Dans une déclaration à Top FM, Wendy Amdroise avait expliqué que les droits constitutionnels de la communauté rastafari sont bafoués. Il soutient que l’État doit reconnaître leur droit à utiliser légalement le cannabis lors de leurs rituels, dont le Nyabinghi.

Rappelons que les associations Zenfan Zion et Kolektif Lavwa Rasta avaient adressé une lettre au Premier ministre le 25 octobre dernier pour évoquer la situation des rastas à Maurice.

Article précédentSelon un rapport de l’India Exim Bank : Maurice fait partie des principaux acheteurs d’armes fabriquées en Inde pour la période 2017 à 2021
Article suivantSahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture: Sa mère soupçonne un acte prémédité