Banque de Maurice
Banque de Maurice

La situation financière de la Banque centrale se fragilise davantage. Elle affiche un bilan déficitaire pour le mois de septembre. Qui plus est, ses capitaux sont en-deçà du minimum prévu par la loi pour le deuxième mois consécutif.

Pour le mois de septembre 2022, la Banque centrale a enregistré des pertes de Rs 6,8 milliards. Cela n’est pas nouveau. La Banque de Maurice avait enregistré des pertes de Rs 5,5 milliards en mai, Rs 1,3 milliard en juillet et Rs 2,7 milliards en août. Cette situation peut être attribuée à la situation économique internationale, certaines décisions contestables et des faiblesses sur le plan domestique.

En ce qui concerne le capital de la Banque de Maurice, il se situait à Rs 5,7 milliards en septembre dernier contre Rs 9,7 milliards pour le mois précédent. Dans les deux cas, le montant est inférieur aux Rs 10 milliards nécessaire pour soutenir sa position financière, selon la Bank of Mauritius Act.

Rappelons que la Banque de Maurice est engagée dans un combat pour soutenir la roupie face au dollar. Cela, dans un contexte de pénurie accrue de devises étrangères sur le marché. Notamment en raison d’un manque de confiance des opérateurs. D’où l’obligation pour elle d’intervenir sur le Forex.

Sa dernière intervention remonte au 27 octobre dernier. Elle a ainsi vendu $ 40 millions à Rs 43,80 l’unité. En septembre, elle était intervenue à deux reprises et avait vendu un total de $ 20 millions.

 

Article précédentRassemblement unitaire de l’opposition dans la circonscription numéro 8 : Navin Ramgoolam s’entretient avec les leaders de l’Entente de l’Espoir
Article suivantÀ partir du vendredi 4 novembre : Le DPP part en congé préretraite…Qu’adviendra-t-il de l’affaire Kistnen ?