Ils n’ont pu poursuivre leur grève de la faim en raison de leur arrestation ce matin devant l’hôtel du Gouvernement.

Ils n’ont pu poursuivre leur grève de la faim en raison de leur arrestation ce matin devant l’hôtel du Gouvernement.

Après leur comparution en cour, les 12 membres de la communauté Rastafari se sont entretenus avec la presse aux côtés de leurs avocats, Mes Rama Valayden et José Moirt.

Ils ont déclaré, à la demande de Me Valayden, qu’ils sont à la recherche d’un endroit d’où ils pourront continuer leur grève de la faim de manière plus structurée. De ce fait, le mouvement entamé hier a été momentanément suspendu.

Ils comptent aussi alerter les membres de la communauté Rastafari de l’étranger de la manière dont ils sont traités à Maurice.

Pour rappel, ils demandent à pouvoir utiliser le cannabis pour leurs rituels. Mais ils ne réclament pas sa légalisation à Maurice.

Article précédentComportement de nos jeunes : ” Les parents se sont désistés de leurs devoirs ” constate Soondress Sawmynaden
Article suivantAstuce: Une bonne hydratation aide à lutter contre la fatigue