La National Land Transport Authority a émis un communiqué le 26 octobre dernier, invitant les membres du public intéressés à faire une demande pour un permis de taxi afin d’opérer à partir de plusieurs bases, notamment des hôtels et des centres commerciaux.

Suite à cette annonce, les taximen sont très remontés.

Le président de la Taxi Proprietor’s Union est dans le flou. Raffick Bahadoor annonce une manifestation des taximen à travers l’île dans les prochains jours.

Article précédentJournée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes
Article suivantAdmission en Grade 10 : Les changements dans les critères de promotion excluant le français et les mathématiques font débat