abus sexuels
Photo d'illustration

La fillette  a rapporté l’affaire à la police, en présence de son père.

Elle a expliqué que le mois dernier l’enseignant l’aurait contrainte à  regarder une vidéo à caractère pornographique. Le même jour, après les cours, il l’aurait touchée dans sa partie intime, et forcée a faire d’autres actes inappropriés.

La fille a ajouté que l’enseignant lui avait même demandé de lui envoyer des vidéos intimes d’elle-même.

Article précédentBébé S. dans un état critique : Xavier-Luc Duval dénonce une politique de deux poids deux mesures en ce qui concerne les abris pour enfants gérés par le privé et comparés à ceux qui sont sous la tutelle du gouvernement
Article suivantManifestation de ce samedi : ‘To ine travail d’arrache-pied dans zafer Kistnen, eski to ena droit moral reste to lakaz ?’ demande SanjeevTeeluckdharry à Rama Valayden