Après la démission de l’ex lord maire, Sheik Mukhtar Hossenboccus, qui était aussi le Constituency Clerk d’Osman Mahomed, les rumeurs ont vite circulé sur un éventuel départ du député du Parti travailliste de la circonscription numéro 3. Il a émis un communiqué sur sa page Facebook, qui laisse perplexe certains dirigeants au Parti.

À hier, Osman Mahomed est resté injoignable au téléphone, même au sein du Parti travailliste, ce qui n’a fait qu’amplifier les rumeurs de son départ vers le gouvernement et le MSM.

Le député a brisé le silence sur sa page Facebook ce matin mais n’a pas vraiment démenti les rumeurs de son départ vers le gouvernement et le MSM. Il a même lancé, dans une phrase qui pourrait bien être lourde de sens, qu’il communiquera en temps et lieu. Pour le moment, il précise qu’il n’a pas donné de déclaration à la presse.

Quant au départ de son constituency clerk et l’ancien lord maire, Sheik Mukhtar Hossenboccus, dont la photo aux côtés de Pravind Jugnauth a déjà fuité, Osman Mahomed se dit vraiment attristé par la démission de celui qu’il qualifie comme son plus proche collaborateur depuis son entrée en politique en 2014.

Quant à l’autre député du Parti travailliste dans la circonscription numéro 2, le Dr. Farhad Aumeer, il nous revient qu’il suit la situation concernant Osman Mahomed de près avant de décider de la marche à suivre.

Osman Mahomed emboîtera-t-il le pas à son constituency clerk en quittant le Parti travailliste ? Affaire à suivre.

Article précédentÀ Calebasses : une jeune femme de 29 ans se donne la mort après avoir ingurgité une substance nocive
Article suivantEn Cour suprême : la plainte constitutionnelle de Rezistans ek Alternativ rejetée