Dans une lettre adressée au Dr. Navin Ramgoolam hier, l’ancien lord-maire, Sheik Mukhtar Hossenboccus, qui est aussi l’actuel constituency clerk du député Osman Mahomed, a démissionné du Parti travailliste. Il affirme que le Parti s’est servi de lui et a aussi qualifié le leader des Rouges de ‘bad leader’, tout en prenant le soin de qualifier celui qu’il appelle son adversaire principal, Pravind Jugnauth, de ‘great leader’.

Peu de temps après, des photos ont commencé à circuler montrant justement Sheik Mukhtar Hossenboccus aux côtés de Pravind Jugnauth et une autre où l’ancien lord-maire est en train de ‘colle laffis’, en vue du congrès du Parti travailliste à Kewal Nagar le 18 septembre dernier.

Du côté du Parti travailliste, le directeur de communication, Raviraj Sinha Beechook n’a pas manqué de faire ressortir cela, affirmant que c’est une trahison envers le parti qui lui a donné l’occasion d’être lord-maire et qui a fait de lui un décoré de la République.

Raviraj Sinha Beechook revient sur la photo du démissionnaire aux côtés de Pravind Jugnauth et parle de ‘money politics’ et de mercato politique du MSM.

Article précédentBBC World Service propose 382 fermetures de poste dans le cadre des économies
Article suivantAir Mauritius : MK prolonge son accord avec Air France Industries KLM Engineering & Maintenance