C’est dans un entretien accordé au journal hebdomadaire Ely Standard.

Jane Dunsmore de la petite ville de Soham en Angleterre espère en franchissant la ligne d’arrivée lors du marathon de Londres, collecter des fonds pour la stérilisation de nos maurichiens et maurichats.

Cet employé de supermarché se prépare pour le marathon depuis décembre 2019. En 2020, le marathon a été annulé à cause de la Covid, puis l’année dernière, elle s’est blessée et n’a pu participer à l’événement. Cette année, le marathon de Londres aura lieu le dimanche 2 octobre prochain. L’association Furry Friends se concentre sur l’île Maurice. Trois femmes, dont Jane, font partie de cette ONG. Elles espèrent collecter des fonds pour organiser des journées de stérilisation à Maurice par le biais de ventes de bottes de voiture, de tombolas et de sauts en parachute sponsorisés. “En courant le marathon de Londres, j’espère récolter suffisamment d’argent pour aider à financer trois jours de stérilisation sur l’île, a souligné Jane Dunsmore.

Cette femme de 56 ans qui collecte des fonds pour Furry Friends pendant toute l’année compte relever le défi du trail des trois pics avec un ami l’année prochaine pour poursuivre le travail du groupe.

Article précédentLes grands titres de Top Fm de ce jeudi 29 septembre 2022
Article suivantTourisme : Des recettes de Rs 34,5 milliards pour les huit premiers mois de l’année