Ce père explique que son fils a pris ses épreuves de SC la semaine dernière. Cependant, hier, alors que le garçon entrait dans la classe pour son prochain papier, les surveillants ont fait sortir les élèves un par un de la classe pour leur demander s’ils avaient utilisé leur téléphone portable la semaine dernière pendant les épreuves. Les surveillants leur ont expliqué que des sanctions seront prises à leur encontre.

Ainsi, le père souligne que cette action des surveillants a mis son fils sous pression mentale. Il affirme que pendant les examens, il n’autorise pas son fils à se munir de son téléphone portable.

Le père demande également pourquoi les surveillants ont questionné les élèves une semaine après l’incident et pourquoi cela a été fait avant les examens. Il dit avoir écrit une lettre au ministère de l’Éducation dans ce sens.

Nous avons essayé d’appeler un préposé dudit ministère de l’Éducation, toutefois il était injoignable.

  • MOTS CLÉS
  • SC
Article précédentFinancement du projet d’agrandissement de la piste de l’aéroport de Plaine Corail: Le gouvernement régional s’en remet à la Banque mondiale
Article suivantLa semaine dernière a été particulièrement meurtrière : la route tue cinq fois en six jours