L’essence à Rs 74,10 et le diesel à Rs 54,55 ; les consommateurs n’en peuvent plus et son à bout de souffle. Avec la décision de ne pas annoncer une baisse des prix des carburants suite à la dernière réunion du Petroleum Pricing Committee, la déception et la colère du public étaient palpables.

Pourtant, le rallye de protestation de l’ACIM, tenu samedi dernier pour justement dénoncer les prix des carburants, n’a attiré au final que 25 personnes au grand maximum. Ce qui constitue donc un échec.

Dans l’émission Zoom Extra hier, JayenChellum, porte-parole de l’Association des consommateurs de l’île Maurice se dit déçu, mais affirme que cela ne le décourage pas. Il peine à explique la faible affluence et avance qu’il avait obtenu la garantie d’un président d’une association de chauffeurs de taxi de leur présence. Mais au final, avance JayenChellum, même le président en question n’était pas présent.

JayenChellum soutient que malgré cet échec, l’ACIM ne baissera pas les bras. Le gouvernement devra baisser les prix des carburants, martèle-t-il.

Article précédentNavratri : Hommage à la déesse Chandraghanthaen ce troisième jour de jeûne
Article suivantSituation des étudiants étrangers en formation à Maurice déplorée par des syndicalistes : ‘‘C’est bann apprenti, foder pas ki zot etre servi comme bann travayer,’’ prévient Soodesh Callichurn