Yuvan Sungkur arrêté, inculpé provisoirement et libéré sous caution
Yuvan Sungkur arrêté, inculpé provisoirement et libéré sous caution

Il faisait partie du panel d’avocats représentant Akil Bissessur dans l’affaire de trafic de drogue allégué.. Mais la police a des raisons de penser que Yuvan Sungkur n’est pas un homme de loi. Du moins, il n’a pas le droit de pratiquer.

Il n’aurait même pas, selon les enquêteurs, complété ses études de droit et n’aurait pas, non plus, prêté serment devant la Cour suprême.

Yuvan Sungkur a été interrogé ce mardi par les éléments du CCID avant d’être placé en état d’arrestation. Il a ensuite été présenté devant le tribunal de Port-Louis pour sa mise en inculpation provisoire.

Il est accusé de s’être fait passer pour un avocat alors qu’il n’est pas qualifié pour le faire. Cela, sous la Law Practitionners’ Act.

La police n’a pas objecté à sa remise en liberté. Yuvan Sungkur a donc retrouvé l’air libre après avoir fourni une caution de Rs 20 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 80 000.

Cet habitant de Highlands n’est pas enregistré auprès de la Mauritius Bar Association. Yatin Varma, le président du Bar Council, l’a confirmé.

Sa prochaine comparution est prévue le 7 décembre prochain.

Yuvan Sungkur est assisté de Me Mikash Hassamal.

Article précédentPour pallier le manque de main-d’oeuvre locale : « Mon ministère travaille à revoir les conditions de travail dans le secteur de l’hôtellerie », annonce Soodesh Callychurn
Article suivantPercutée par la voiture d’Adrien Duval : la conductrice de la Suzuki a donné sa version à la police, ‘elle a beaucoup de difficulté à se déplacer, elle est traumatisée’, affirme l’avocate de la victime, Roubina Jadoo-Jaunboccus