Photo d'illustration

Le mari, qui a été arrêté hier, a été présenté devant le tribunal de Bambous cet après-midi pour sa mise en inculpation provisoire pour trafic d’êtres humains.  La police a objecté à sa remise en liberté sous caution. Il a donc été maintenu en détention. Sa prochaine comparution est prévue pour le 03 octobre.

Son arrestation et inculpation provisoire fait suite à une plainte de son épouse, qui l’accuse de l’avoir forcée à avoir des rapports sexuels avec des ressortissants étrangers à trois reprises. Cette habitante de Phoenix, âgée de 43 ans, a consigné une déposition samedi au poste de police de la localité.

Elle affirme que son époux, un chauffeur de 41 ans, l’a emmenée à trois reprises dans une boîte de nuit et l’a incitée à consommer de l’alcool. Il l’aurait, par la suite, forcée à avoir des rapports sexuels avec trois touristes contre paiement.

Les faits remonteraient à 2019, selon la plainte.

La femme a élu domicile chez ses parents avec ses trois enfants.

Article précédentSur le cours mondial : Le prix du sucre mauricien augmente de près de Rs 2 700 la tonne
Article suivantDans une mise en demeure : la famille d’un ado réclame Rs 5 millions au commissaire de police et à l’État