En août 2020, la National Land and Transport Authority, avait émis un communiqué dans la presse concernant les taxis illégaux communément appelés taxis marrons. Ce communiqué indiquait que toute personne utilisant leur véhicule pour transporter illégalement des membres du public est passible d’une amende de Rs 3000 et Rs2000 d’amende pour tout passager empruntant ce type de transport.

Depuis un certain temps, des internautes font circuler ce communiqué sur la toile provoquant une certaine incompréhension chez le public. Sollicité, le commissaire de la NLTA, KaushikReesaul, se dit étonner que ce n’est que maintenant qu’on circule ce communiqué sur la toile alors que la loi, dit-il, est appliquée depuis deux ans.

Article précédentGynécologie : L’échographie désormais un critère de poursuite médico-légale, les médecins passibles d’une amende allant jusqu’à 6 millions d’euros pour les risques non détectés
Article suivantAffaire Akil Bissessur : « Mon client demande à la police d’agir selon la Constitution et de solliciter l’avis du DPP », affirme Me Sanjeev Teeluckdharry