L’avocat explique que le Central CID avait convoqué Akil Bissessur afin d’écouter sa version suite à une plainte de l’ASP Ashik Jagai. Il ajoute qu’Akil Bissessur estime qu’il n’y a aucun élément justifiant son interrogatoire under warning. D’où la demande d’injonction…

Me SanjeevTeeluckdharry affirme que l’affaire sera écoutée ce vendredi à 10 heures devant le juge en chambre. Akil Bissessur sera accompagné de Mes Sanjeev Teeluckdharry, Antoine Domingue et Rama Valayden.

Article précédentCirculation des lois contre les taxis illégaux sur les réseaux sociaux:” Pourquoi les circuler maintenant alors qu’elles sont en application depuis 2020″ réagit Kaushik Reesaul.
Article suivantCargo Handling Corporation : “Nous insisterons pour que les anomalies soient corrigées”, affirme Gérard Bertrand