Le leader du MMM a commenté cette affaire sur Top Fm hier. Pour lui, c’est le ministre des Finances de l’époque qui est le responsable de toute la situation, au passage, il pointe aussi du doigt, le Premier ministre et Ivan Collendavelloo. Paul Bérenger rappelle que la loi a été amendée afin qu’un permis soit octroyé à Alvaro Sobrinho par une banque de développement alors que le gouverneur de la Banque de Maurice d’alors, Ramesh Basant Roi avait refusé d’accorder ce permis.

Paul Bérenger ajoute aussi que si l’homme d’affaires a pu avoir accès aux VVIP Lounge de l’aéroport c’est grâce au Premier ministre, car c’est lui qui a le pouvoir de décider qui peut utiliser cette salle de départ.

Mais le leader du MMM ajoute qu’AmeenahGuribFakim a été victime de son manque d’expérience pour occuper d’un tel poste.

Article précédentEnlevé et retrouvé à Mahebourg : « L’enfant de 10 ans a concocté cette histoire parce qu’il voulait aller voir sa grand-mère » affirme l’inspecteur Shiva Coothen
Article suivantÉducation : Le Modular Assessment de la Grade 5 débute ce jeudi