L’avocat explique que le Central CID avait convoqué Akil Bissessur afin d’écouter sa version suite à une plainte de l’ASP Ashik Jagai. Il ajoute qu’Akil Bissessur estime qu’il n’y a aucun élément justifiant son interrogatoire under warning. D’où la demande d’injonction…

Me Sanjeev Teeluckdharry affirme que l’affaire sera écoutée demain à 10 heures devant le juge en chambre. Akil Bissessur sera accompagné de Mes Sanjeev Teeluckdharry, Antoine Domingue et Rama Valayden.

Article précédentSuicide de Nisha Kowlessur : « Ki sanela in met pression ? Ministere Travail bizin faire enn l’enquete » lance Naraindranath Gopee
Article suivantPrix ​​élevés des carburants: La police autorise l’ACIM à tenir son rallye le 24 septembre 2022