Pour le président de l’Artisans and General Workers Union, les laboureurs et artisans de la sucrerie d’Alteo envisagement d’initier la procédure d’une grève.

Lall Deonath, également membre du Joint Negociating Panel, affirme qu’il y a eu deadlock avec la sucrerie. Pour l’instant, le cas a été référé à la Competition Commission of Mauritius.

Mais dimanche, lors d’une assemblée générale, les laboureurs et artisans de l’industrie sucrière ont avalisé l’accord trouvé avec les groupes Terra Mauricia Ltd et Omnicane.

Lall Deonath explique que le JNP réclamait une hausse salariale de 25% mais était prêt à descendre à 15%. Terra Mauricia et Omnicane n’étaient pas d’accord avec cette proposition. Mais une formule a pu être trouvée à la satisfaction des deux parties.

Article précédentVidéo des adolescents agressés à Terre Rouge : les parents ont porté plainte hier et comptent retenir les services d’un avocat
Article suivantIl veut rendre visite à ses mandants à Agaléga : « C’est mon droit », affirme le député Eshan Juman dans une demande officielle au Premier ministre