Muhammad Khan l’homme qui a tenté de saisir le drapeau du cercueil de la reine Elizabeth samedi dernier avant qu’il ne soit plaqué au sol par la sécurité a déclaré en cour qu’il voulait ouvrir le cercueil pour vérifier qu’Elizabeth II était vraiment morte. Selon lui, sa mort était un coup monté par Charles III.

En effet, Muhammad Khan a dit qu’il  “ne croyait pas que la reine Elizabeth était morte”.

Il a été arrêté après avoir prétendument tenté de soulever l’étendard royal du cercueil à Westminster Hall, et il a été accusé de deux infractions à la loi sur l’ordre public à la Westminster Magistrates ‘Court, hier, mardi 20 septembre.

Le procureur Luke Staton a déclaré: “L’accusé avait atteint Westminster Hall. Il a ensuite été vu par des officiers, qui étaient présents, s’approcher du cercueil.

“Il a foncé en direction du catafalque, puis a saisi le drapeau Royal Standard drapé sur le cercueil avec ses deux mains.”

Le tribunal a appris que Khan avait émis l’hypothèse que la reine – décédée le 8 septembre, à l’âge de 96 ans – n’était pas vraiment morte. Khan s’est donc approché du cercueil pour “vérifier par lui-même”.

Khan été déclaré inapte à participer au procès, après que les médecins ont conclu qu’il souffrait de délires.

Le juge Michael Snow a déclaré: “Il est toujours délirant et pense que la reine n’est pas morte, pense que le roi Charles a quelque chose à voir avec cela et peut aller au château de Windsor pour lui rendre hommage, mais aussi parce qu’il pense toujours qu’elle est en vie.”

 

Article précédentDeux morts dans un accident hier soir à Union-Ducray : « C’est un moment terrible pour la famille », témoigne la cousine d’Abhinav Pitumbur, l’une des victimes
Article suivantL’Australie annonce une augmentation de 30 % de son lait