En effet les  cours de l’or noir se sont repliés mardi, sous l’effet d’une détérioration du contexte économique générée par un resserrement monétaire et la remontée des taux, à la veille de la décision de la banque centrale américaine (Fed).

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a perdu 1,50% pour clôturer à 90,62 dollars.

Le baril de WTI ou Texas Light Sweet  , a lui abandonné 1,49% à 84,45 dollars.

Les investisseurs évaluent les perspectives mondiales qui s’assombrissent, les taux d’intérêt devant encore augmenter cette semaine, ce qui devrait limiter la demande globale“, commente Susannah Streeter, analyste chez Hargreaves Lansdown.

Le Comité de politique monétaire de la Fed, la banque centrale des États-Unis, doit annoncer sa décision de politique monétaire mercredi.

Son objectif premier est de contenir l’inflation, même si cela doit se faire au prix d’une douleur économique à court terme“, explique Tamas Varga, de PVM Energy.

Les marchés s’attendent à une nouvelle hausse “agressive” des taux d’intérêt, “qui paralysera les perspectives de demande de brut à court terme“, explique Edward Moya, analyste chez Oanda.

Article précédentSauvetage miraculeux d’un rorqual de plusieurs tonnes
Article suivantUn policier de 34 ans arrêté pour possession de drogue