PHOTO D'ILLUSTRATION

L’affaire devait être entendue ce matin devant la Financial Crime Division, de cette instance. Cependant elle n’a pas été appelée,car comme l’ancien Premier ministre, le Dr Navin Ramgoolam avait soumis une requête  à la Cour suprême pour obtenir  un «stay of proceeding»,soit l’arrêt des procédures.

A noter que le 30 août 2022, la Cour suprême a décidé que les 23 accusations qui sont retenues contre le Dr Navin Ramgoolam devaient être entendues en Cour intermédiaire.

Cependant, le leader du Parti Travailliste veut faire appel au Conseil privé du Roi, pour contester la décision de la Cour suprême.

Article précédentPolitique : ‘le pays est au bord du gouffre, l’opposition doit s’unir dans l’intérêt du pays’, affirme Covilen Narsinghen, président de la Mauritius Global Diaspora
Article suivantCulture vivrière : Une baisse des récolte attendue à partir d’Octobre, résultant en une hausse des prix des légumes ,prévient le président de l’Association des petits planteurs