Réagissant après avoir visionné la vidéo montrant l’agression de trois jeunes garçons à Terre Rouge, Rita Venkatasawmy soutient qu’en inculquant la discipline a un enfant, il est important de faire preuve d’une certaine autorité. Cependant, cela ne veut pas dire qu’on doit agresser physiquement des enfants.

La Children’s Act 2020 prévoit clairement  qu’on n’a pas le droit de frapper un enfant, rappelle l’Ombudsperson for Children.

La conscientisation autour  de cette loi est impérative, avise-t-elle. Par ailleurs,  la promulgation d’une culture de paix au sein de la famille, la société ainsi qu’à l’école est également importante pour Rita  Venkatasawmy.

Article précédentCulture vivrière : Une baisse des récolte attendue à partir d’Octobre, résultant en une hausse des prix des légumes ,prévient le président de l’Association des petits planteurs
Article suivantMeurtre de Manan Fakhoo : un an plus tard, Muhammad Umar Ajam Beeharry retrouve la liberté conditionnelle