Le leader du Reform Party veut contester les conclusions du rapport de la commission d’enquête sur la vente de Britam à travers une révision judiciaire.

La commission Domah a recommandé l’institution d’enquêtes pour délits de faux et usage de faux contre l’ancien ministre de la Bonne gouvernance et d’autres individus.

L’affaire a été appelée hier devant la cheffe juge par intérim Nirmala Devat. Devant la nouvelle objection des membres de la commission, qui s’opposent à la démarche de Roshi Bhadain, elle a invité les deux parties à préparer leurs affidavits pour le 3 octobre. Cela, avant que l’affaire ne soit prise véritablement sur le fond.

Rappelons que la commission d’enquête était présidée par l’ex-juge Bushan Domah qui  avait pour assesseurs Imrith Ramtohul et Sattar Hajee Abdoula, dont l’impartialité est contestée par Roshi Bhadain.

Article précédentDécision de la cour suprême : People’s Turf Plc n’aura pas un week-end de courses les 24 et 25 septembre
Article suivantAlors que le monde pleure la mort de la Reine Elizabeth II : Le traitement des Chagossiens qualifié de révoltant et de bouleversant dans une émission sur France 5