Environ 8 300 postes vacants devront être remplis dans la fonction publique.

Narendranath Gopee, président de la Federation Of Civil Service Unions affirme qu’avant  un recrutement, la prestation (scheme of work) de travail doit être revue. Il souligne qu’il y a des postes dans la fonction publique qui ont déjà été approuvés par le budget.  Cependant ces postes sont toujours vacants.

C’est parce que, explique-t-il, il y a des responsabilités supplémentaires que le PRB a ajoutées à ces postes. Ainsi, il y a du retard dans le recrutement, car le contrat de travail n’est pas revu.

Article précédentFuite des vidéos et photos intimes de lui et sa compagne : Akil Bissessur a porté plainte au CCID hier
Article suivantCommission d’enquête sur AGF : ‘pourquoi ce rapport est rendu public et pas ceux du Fact Finding Committee sur le décès des patients dialysés et la Court of Investigation sur le naufrage du Sir Gaëtan’, martèle Rajen Narsinghen