Tracy Prodigson est désespérée. Cette jeune habitante de Vuillemin, qui croquait la vie à pleines dents, vit actuellement un cauchemar. Il y a plus d’un an, elle a noté une grosseur dans l’un de ses seins. Pour les médecins de l’hôpital de Flacq, le problème était dû à ses règles. Vu que c’était douloureux, elle a fait le va-et-vient pendant plusieurs mois à l’hôpital. Ce n’est que lorsque cette petite masse a viré au bleu violacé, selon Tracy Prodigson, que les docteurs y ont prêté attention. Le 18 août, elle a été admise et deux jours plus tard, elle a subi une intervention chirurgicale.  Mais, le soulagement qu’elle attendait n’était que chimère.

Article précédentL’affaire Gurib-Fakim/Sobrinho : ‘Est-ce qu’il y a d’autres personnes qui ont bénéficié des largesses de l’homme d’affaires ?’ se demande Navin Ramgoolam
Article suivantBig Ben n’a pas sonné hier soir pour marquer la minute de silence